Cliquez ici pour obtenir de l'aide :

Contexte

Fondée en 1991, la banque V est la plus grande banque commerciale de la région extrême-orientale de la Russie. La banque a développé rapidement ses activités grâce à une série de fusions et d'acquisitions. Elle compte aujourd'hui plus de 700 succursales réparties entre 10 entités fédérales.

Enjeux

La banque V a développé ses activités par le biais de fusions et d'acquisitions, confortant ainsi son statut de leader dans la région extrême-orientale russe. La dernière opération de la banque a fait passer son volume d'affaires de 65 à 93 %, ce qui a entraîné le ralentissement de certains de ses systèmes.

Pour éviter de perdre des clients en raison d'interruptions d'activité et autres pertes de données, la banque V devait se doter de systèmes informatiques fiables et performants de toute urgence. La direction de la banque devait s'assurer de maintenir son efficacité opérationnelle et sa stabilité, tout en continuant de répondre à ses besoins de croissance pour les cinq années à venir.

Solution

Transformation

La banque V a utilisé quatre baies de stockage 100 % flash OceanStor Dorado, dont deux ont été déployées dans un data center. Huawei a mis en place une solution de data center en mode actif-actif sans passerelle (incluant deux data centers éloignés de 40 kilomètres) pour héberger les systèmes de transaction de base de la banque. Un seul système de stockage Dorado multiplie l'efficacité par huit et peut répondre facilement aux besoins de la banque V pendant les cinq prochaines années. La conception en mode actif-actif sans passerelle du système Dorado garantit quant à elle une continuité des activités 24 h/24, 7 j/7.

Des performances et une stabilité élevées garanties pour les cinq prochaines années de croissance

Une série de fusions et d'acquisitions a exercé une pression intense sur la banque V, en particulier sa fusion de 2016 avec Uniastrum Bank, qui a considérablement agrandi sa base d'utilisateurs et fait passer son volume d'affaires de 65 à 93 %. La banque devait consolider son système bancaire automatique (ABS) avec les systèmes de base d'Uniastrum Bank, augmentant de 40 % la complexité de gestion des systèmes opérationnels. Ces changements ont mis les systèmes informatiques de la banque V à rude épreuve.

« Cette fusion de grande ampleur a entraîné une augmentation drastique de la charge de travail de nos systèmes informatiques », déclare le directeur informatique de la banque V. « Certains clients déploraient des temps de réponse excessifs lors de l'utilisation des systèmes de gestion des crédits. Nous nous inquiétions également au sujet de la stabilité et des performances de nos équipements informatiques en cas d'utilisation simultanée de notre système de transaction par un grand nombre de clients. Même si nous avions configuré une protection de reprise après sinistre (DR) pour nos deux data centers, les délais de basculement entre les systèmes pouvaient toujours interrompre nos activités pendant plusieurs heures et entraîner des pertes de données en cas de panne de notre data center de production. Cela aurait pu réduire le taux de satisfaction de nos clients, voire les inciter à partir à la concurrence. »

Le directeur IT poursuit : « Nos systèmes de stockage précédents étaient incapables de satisfaire aux exigences réglementaires de la Banque centrale de la Fédération de Russie. Nous avions besoin de mettre à niveau notre architecture informatique existante pour qu'elle garantisse des performances élevées et fournisse la stabilité et la fiabilité requises pour nos systèmes IT opérationnels. »

CFT, le principal éditeur de logiciels indépendants (ISV) du secteur financier russe, est un apporteur d'affaires pour le système bancaire automatique (ABS) de banque V. CFT a officié en qualité de consultant pour la mise à niveau de l'infrastructure informatique de la banque V, en établissant des normes et exigences de planification informatique pour les cinq années à venir sur la base de la situation actuelle et du rythme de développement de la banque, prévoyant des performances de 400 000 IOPS avec une latence d'une milliseconde et une absence totale d'interruption pour ses transactions commerciales clés.

Huawei a proposé un stockage 100 % flash en mode actif-actif sans passerelle, mais la banque V souhaitait effectuer un test PoC pour évaluer la solution Huawei et prendre une décision. La banque a donc conçu 15 modèles commerciaux pour mettre à l'épreuve les performances des appareils sur le réseau actif, et opté pour l'utilisation de deux périphériques de stockage en vue d'atteindre des performances de 400 000 IOPS avec une latence d'une milliseconde. Ceci étant, un système de stockage OceanStor Dorado garantit à lui seul des performances de 410 000 IOPS et une latence maximale d'une milliseconde.

Pour faire face à son expansion rapide, la banque V plaçait les performances de ses systèmes au premier plan. La solution OceanStor Dorado de Huawei procure des performances homogènes lors de la création fréquente d'instantanés, du basculement des services entre des systèmes de stockage en mode actif-actif, de la reconstruction des données à la suite d'une défaillance de disque et de l'exécution des tâches de déduplication et de compression. C'est également le cas pour la création de plusieurs instantanés par semaine à des fins de test et de développement de systèmes de gestion des fusions et des acquisitions. La solution OceanStor Dorado de Huawei a fourni des performances 35 % supérieures à celles de la nouvelle solution flash concurrente.

Avantages

Les conceptions en mode actif-actif sans passerelle garantissent une continuité des activités 24 h/24, 7 j/7

Auparavant, si une panne était survenue sur l'architecture à double DC existante de la banque V, des données auraient été perdues, et les activités de la banque interrompues pendant plusieurs heures. La perte de données stratégiques est tout bonnement inacceptable, tandis que les interruptions prolongées ont une incidence désastreuse sur la satisfaction des clients. Le système de stockage 100 % flash Dorado de Huawei améliore considérablement les performances, et son architecture en mode actif-actif 100 % flash à la pointe du secteur empêche les interruptions ou les pertes de données, tout en garantissant une continuité des activités 24 h/24, 7 j/7. L'architecture de data center en mode actif-actif de Huawei peut même générer 400 000 IOPS avec une latence d'une milliseconde en dépit des 40 km séparant ses deux data centers, ce qui a dissipé les doutes de la banque V.

La garantie de réduction des données avec un rapport de 5:1 diminue le coût total de propriété de 50 % en 5 ans

Si la stratégie d'expansion de la banque V favorise une croissance rapide, elle est également très coûteuse. L'institution avait néanmoins besoin de contrôler ses coûts après sa fusion avec Uniastrum. La solution OceanStor Dorado de Huawei met à profit la compression et la déduplication en ligne en vue d'offrir des performances exceptionnelles et une meilleure utilisation de l'espace. Cette solution réduit la consommation d'énergie et les coûts de refroidissement, tout en diminuant sensiblement les dépenses liées à construction et aux opérations d'exploitation et de maintenance, de façon à réduire le coût total de propriété de 50 % pour la banque V sur les cinq prochaines années.

Offrant des performances supérieures, une grande fiabilité et une continuité des activités 24 h/27, 7 j/7, la solution en mode actif-actif 100 % flash OceanStor Dorado de Huawei a amplement satisfait les exigences élevées de la banque V en matière de développement commercial.

0 lecteurs

(0 notes)

Évaluez cette page

0/500

Faites-nous part de vos commentaires.
Envoyer

0  commentaires

    Plus de commentaires

      Votre note est enregistrée.

      Commentaire envoyé!

      Échec de l'évaluation

      Échec de l'envoi

      Merci d'écrire un commentaire