Cliquez ici pour obtenir de l'aide :

Située le long de la mer Rouge, Yanbu est une grande ville portuaire de la province de Médine, dans l'ouest de l'Arabie saoudite. Elle compte approximativement 240 000 habitants, pour une superficie d'environ 606 kilomètres carrés. Elle abrite le troisième centre de raffinage au monde, son économie étant dominée par les industries pétrolière et pétrochimique.

Bien que cette ville soit relativement peu peuplée et sans embouteillages, les infractions au Code de la route, de l'excès de vitesse au non-respect des feux de signalisation, en passant par les violations relatives aux voies, étaient un véritable fléau : elles augmentaient le risque d'accidents graves et influaient sur la sécurité de la population.

Le manque de points de contrôle et de fonctions compliquait fortement le recueil des preuves.

Yanbu ne comptait qu'une poignée de caméras de surveillance, uniquement présentes aux grandes intersections. Par ailleurs, ces rares caméras appartenant à la ville pouvaient seulement capturer des photos. Incapables d'enregistrer des vidéos, elles pouvaient donc encore moins reconnaître et lancer des recherches de plaques d'immatriculation. C'est pourquoi la Commission royale d'enquête et le Département de la sécurité rencontraient de grosses difficultés pour identifier et retrouver ceux qui violaient le Code de la route, difficultés qui minaient la capacité du Département à faire appliquer les règles du Code de la route.

Des caméras intelligentes HD et des algorithmes d'IA permettent la collecte intelligente de preuves.

En collaboration avec Huawei, Yanbu a réussi à déployer une solution de gestion intelligente de la circulation. Des installations de police électronique ont été déployées sur 16 intersections principales, et un total de 256 caméras HD ont été installées. Cela a grandement amélioré la qualité et la quantité de preuves vidéo.

Aujourd'hui, le système de la ville utilise des algorithmes d'IA pour identifier automatiquement les infractions au Code de la route, notamment le non-respect des feux de signalisation, le changement de voies non autorisé, la conduite en marche arrière ou encore les violations relatives aux voies. En plus de prendre en charge la recherche vidéo par numéro de plaque d'immatriculation et par donnée structurée sur le véhicule (par exemple, la couleur ou la marque de ce dernier), ce système analyse et retrouve également la trace en temps réel du véhicule à l'origine d'un accident. Il prend aussi en charge les alertes de mise sur liste noire.

Le nombre d'infractions au Code de la route a chuté de 60 %.

Suite au lancement de la solution de gestion intelligente de la circulation, le département de l'application des règles de circulation de Yanbu a pu utiliser des installations de police électronique et des points de contrôle afin d'identifier automatiquement les infractions au Code de la route en temps réel, exploitant ainsi pleinement les photos et vidéos HD en tant que preuves. La capacité et l'efficacité du traitement des infractions au Code de la route s'en trouvent considérablement renforcées, d'où la diminution générale des infractions. En effet, le nombre d'infractions mensuel au Code de la route est passé de 5 000 à 2 000, soit un taux de diminution de 60 %.

Encouragé par les répercussions positives de la première phase de déploiement, le gouvernement de Yanbu accroît la capacité de la seconde phase. D'après le système de police électronique utilisé à 16 intersections lors de la phase initiale, dix sites de police électronique supplémentaires ont été ajoutés, pour une couverture plus dense et la garantie d'un environnent routier plus sûr et plus efficace pour le grand public.

0 lecteurs

(0 notes)

Évaluez cette page

0/500

Faites-nous part de vos commentaires.
Envoyer

0  commentaires

    Plus de commentaires

      Votre note est enregistrée.

      Commentaire envoyé!

      Échec de l'évaluation

      Échec de l'envoi

      Merci d'écrire un commentaire

      Share link to: